04 novembre 2007

Gabrielle Sidonie Colette

J'ai découvert Colette en quatrième, dans ce livre-là que j'ai racheté depuis et que je garde comme un trésor :

livre_quatri_me001

grâce à ma professeure de français qui s'appelait mademoiselle Capdebarthes ( je ne suis plus sûre de l'orthographe).

Depuis, ni l'une ni l'autre ne m'ont quittées. Elles furent et sont toujours, pour moi, et l'une et l'autre, des professeures de bonheur.

colette001

Les plus beaux écrits de Colette sont  :

La maison de Claudine

Sido suivi de : Les vrilles de la vigne

Dialogues de bêtes

Il faut aller visiter le musée colette à Saint-Sauveur en Puisaye, tout en haut dans la bibliothèque, vous y découvrirez une jolie surprise, une sorte de petit jeu intime à faire.

Dans ce même village vous passerez devant sa maison natale dont elle a dit :

... une maison bourgeoise de vieux village,

mais la pente roide de la rue

bousculait un peu sa gravité,

et son perron boitait,

quatre marches d'un côté, six de l'autre.

Elle a dit aussi :

Il faut avec les mots de tout le monde écrire comme personne.

J'y pense tous les jours.

Posté par catibou à 09:46 - - Commentaires [3] - Permalien [#]