De wolf Erlbruch,

vous savez celui de "La petite taupe qui voulait savoir qui lui avait fait sur la tête"

canard_mort_tulipe_wolf_erlbruch_L_1ente001

Je l'ai acheté en version allemande. Mon amie me l'a traduit, le texte en est très émouvant.

Un canard s'aperçoit un jour que la mort rôde autour de lui, il pose à la mort toutes les questions que se posent tous les autres canards, mais c'est rassurant tout de même car on sait bien que ça ne concerne ... que les canards ! Ouf !

Et la mort lui répond avec une grande intelligence, un peu comme les psychanalystes.

J'ai pu voir les différences de traduction et donc de sens, il y a des expressions allemandes qui ne sont pas traduisibles avec une équivalence exacte en français.

Un détail plutôt drôle, le canard a la chair de poule (!!!) à un moment de l'histoire : En allemand il a la chair d'oie "Gänsehaut"

Les deux personnages sont très attachants et la mort démystifiée et donc effrayante mais pas trop par son côté "tendre" et son attitude empathique envers le canard.

Et brusquement, on a les larmes aux yeux, en allemand ou en français !