03 juin 2008

LE PROJET 5 A PARIS !!!

Samedi 31 mai a eu lieu à Paris une rencontre HIS-TO-RI-QUE entre quelques éminentes personnes du projet 5. Cela se passait au Père Tranquille. Les initiés ont pu apercevoir un sac orange, une grand carton à dessin noir derrière lequel se cachait une étrange Lolo et un non moins surprenant Lolo. Allez comprendre !

On a même parlé d'une certaine chaussette rouge à l'origine incertaine. De mystérieuses et fort belles illustrations ont circulé de main en main, un carnet de voyages. Il y a même eu une distribution générale de crayons bourrés à la mine de conte : L'auteure de ces mots ne répond absolument pas de ce qui pourrait en découler, la concentration de ces crayons en minerai de conte pouvant s'avérer explosive. Si vous ne me croyez pas allez visiter le nombril du monde à Pougne Hérisson !

Nous avons appris qu'un certain "Petit Pingouin" parti du Pôle Nord ne compte pas s'arrêter en cours de route et doit rallier les cinq continents à la recherche d'un secret. Après partage de quelques collations, les personnes se sont séparées dans la soirée, heureuses de s'être rencontrées. Trois d'entre elles ont dîné ensemble.

Mais, chut, ne le dites à personne !

p_re_tranquille

Posté par catibou à 22:42 - - Commentaires [8] - Permalien [#]


08 mai 2008

QUELQUEFOIS

Quelquefois, dans la solitude de la nuit, je voudrais travailler sur un de mes textes ou une de mes idées ...et ... ça ne vient pas.

EncrierPortePlume

Quelquefois dans les moments d'insomnie, les mots et les phrases viennent tout seuls, mais je suis au lit, bien au chaud, et, je me dis que je les écrirai demain matin. Et quand je me réveille à nouveau, pfuittt, les mots se sont envolés.

Quelquefois, au cours de la journée, je voudrais avoir un moment de tranquillité pour écrire et ce n'est pas possible.

Quelqufois les mots coulent limpidement de ma pensée vers mes doigts sur le clavier   ou sur le cahier.

Souvent je rentre du travail épuisée physiquement et je n'ai plus d'énergie le soir pour écrire.

Quelquefois, je voudrais ne plus travailler et pouvoir garder cette énergie pour l'écriture.

Non pas quelquefois, souvent.

Posté par catibou à 07:55 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

04 mai 2008

PETIT INSTANT DE BEAUTE ABSOLUE

P1060294     P1060296

Regardez  et chut ! Admirez !

Posté par catibou à 16:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 mars 2008

Le duo comique au piano des Marx Brothers Chico et Harpo

Ma scène culte de cinéma,

celle qui me donne un moral d'acier

et me secoue de rire !

La scène du piano dans :

Le duo comique au piano des Marx Brothers Chico et Harpo

Les Marx Brothers au grand magasin.

marx_bros

Posté par catibou à 16:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 mars 2008

Les draps, le chat, le bonheur et le soleil

Ce matin, le soleil nous honore de sa bienveillante et fraîche lumière

alors nous avons étendu les draps dehors.

Des centaines de petites gouttes de lumière pendaient au fil à linge.

Ce soir quand nous plierons les draps, nous mettrons le nez dedans

et ils sentiront si bon.

P1050490

Mon chat a la même odeur quand il couru toute la journée 

ou toute la nuit dans la campagne.

Une belle journée avec des envies de jardinage, oh juste des envies...

On se croirait presque au printemps et c'est si bon d'avoir envie,

de désirer, de se sentir bien à l'aube d'un jour juste ensoleillé.

Tiens je vais faire des yaourts avant d'aller au marché !

Bonne journée pleine de lumière à tous !

P1050492

Posté par catibou à 09:55 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


20 février 2008

Connu comme le merle blanc !

Je vous avais bien dit que les fées

passaient au-dessus de mon jardin :

non ce n'est pas un trucage !

Ce merle a bien une plume blanche !

Mes moyens pour le photographier sont rudimentaires,

mon petit numérique et de la patience !

Je suis désolée pour le "flou."

merle_1

merle_2

merle_3

Posté par catibou à 16:26 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

09 janvier 2008

Les jours à marquer d'une croix

Mardi entre 18 et 19 heures,

j'ai rencontré à Poitiers

Luc Turlan

dans les locaux du journal Centre Presse

pour le vernissage de l'exposition :

Cabriole

La biquette du Poitou

crbst_cabriole

Une jolie histoire sur l'amitié, la différence et le goût de l'aventure

Les originaux étaient exposés et Luc dédicaçait cet album mais aussi :

Peluchon

Le baudet du Poitou.

Une aussi jolie histoire sur la tolérance et l'amitié.

Ces deux petits personnages sont adorablement dessinés.

J'ai donc fait la connaissance de Luc et de sa femme

et nous avons fait là, mon mari m'accompagnait,

une belle rencontre.

J'ai pu bénéficier de ses conseils (encourageants)

partager un moment avec lui

(grande gentillesse et disponibilité).

Il y a des jours à marquer d'une croix

et ce mardi 8 janvier en faisait partie !

Visitez son site ici

Posté par catibou à 17:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

19 décembre 2007

SOUVENIR D'ENFANCE ÉTÉ 1956

Creative Commons License

Paris. Boulevard Rochechouart.

ballon_opaque_rouge

Une longue rangée de hauts platanes adoucit la vue qu’on a des fenêtres des immeubles hausmaniens bien alignés. Sur un des innombrables balcons une petite fille en robe d’été joue. Elle a environ deux ans et tient d’une main qu’elle croit ferme un ballon, un ballon de baudruche orange. A ce moment précis, il n’y a rien de plus beau dans son univers encore limité que la possession de ce ballon : Il est d’un orange très doux, d’une légèreté magique, parfaitement lisse et rond et se tient tout droit au bout de sa tige. Un enfant est parfois heureux avec si peu de choses. Il n’y a pas un souffle de vent dans l’air tiède de ce mois de juin. Mais le bonheur n’a pas que des avantages, il vous fait relâcher votre attention. Il faudrait toujours rester vigilant quand on se sent heureux, de peur de voir le bonheur fuir. La petite main de l’enfant s’ouvre alors, peut-être pour voir ce qui va se passer et le ballon gonflé à l’hélium s’éloigne de la fillette dans une verticalité parfaite et inexorable. L’enfant, la tête renversée  vers le ciel et le point orange qui diminue de seconde en seconde entre le vert des arbres et les immeubles, ne pleure pas. Elle vient pourtant de perdre un trésor inestimable mais sait que c’est irrémédiable. Ses yeux, dans lesquels se reflètent le ciel parisien, ne perdent rien de ce spectacle éphémère qui la fascine. Son chagrin étonnamment reste intérieur. Cette enfant d’une certaine façon vient de mûrir de plusieurs années en quelques instants.

Catibou

Creative Commons License

Posté par catibou à 20:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 décembre 2007

JOURNEE D'HIVER

P1050079

Être au chaud,

Boire un thé brûlant,

Regarder le soleil gelé par la fenêtre,

P1050082

Songer à l'avenir,

et remplir sa valise de projets.

Prendre le temps. Enfin !

Posté par catibou à 20:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

26 novembre 2007

SALON DE MONTREUIL DU LIVRE JEUNESSE

DU 28 NOVEMBRE AU 3 DECEMBRE.

Je n'y ferai cette année qu'une courte apparition, hélas.

Certains ricochétiens ont décidé de porter une chaussette rouge en petit signe de connivence et de reconnaissance : la mienne est prête. Qu'on se le dise !!!

chaussette001

Posté par catibou à 21:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]