19 mars 2016

Le temps des étoiles... est arrivé !

DSC01384

Fruit d'un travail en collaboration avec Olivier Dupin,

ce roman de 150 pages vient de paraître chez : Hugues Facorat Editions.

Il s'adresse aux jeunes lecteurs à partir de 12 ans et aussi aux adultes.

En suivant ce lien, ou en allant sur le blog d'Olivier,

lien au-dessus, vous saurez tout à propos de ce roman.

Il s'agit d'un roman historique dont l'action se déroule entre 1938 et 1945.

Les professeurs qui enseignent la 2nde guerre mondiale en cours,

pourront le proposer à leurs élèves.

DSC01386

En espérant que nos futurs lecteurs prendront autant de plaisir à le lire que nous avons eu à l'écrire !

Posté par catibou à 16:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


03 mars 2016

salon du livre et du marque-page

Dimanche 13 mars 2016, de 10 à 18 heures

je serai toute la journée en compagnie de 40 auteurs

Au domaine de Cangé à Saint-Avertin.

(Pour vous y rendre, cliquez sur l'image)

affiche PLMP 2016

J'espère avoir reçu à cette date

le roman coécrit avec Olivier Dupin

"Le temps des étoiles"

dont j'ai parlé dans l'article précédent sur ce blog.

couverture le temps des étoiles    

Par contre j'aurai reçu

l'abominable jardin d'Angèle Démon

en cours de réimpression.

couv Angèle Démon

Posté par catibou à 11:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

29 février 2016

Le temps des étoiles

C'est avec bonheur que je vous présente

Le temps des étoiles à paraître très vite.

Roman historique, écrit à 4 mains, avec Olivier Dupin,

il est publié par Hugues Facorat édition et compte environ 150 pages.

Il s'adresse aux jeunes lecteurs à partir de 12 ans, mais aussi aux adultes.

Comme pour Olivier ce roman est le plus gros chantier d'écriture depuis que j'ai mené

"pour ceux à qui ça parle, le roman compte 182 000 signes - partagés en 2, bien sûr".

Je ne vous cache pas que travailler à deux est très motivant...

Voici le résumé  :

couverture_Le temps des étoiles_A52.jpg

couverture le temps des étoiles

 

Comme Olivier je vous offre un petit extrait :

Tous les soirs, mon frère passe nous chercher à l’école et nous rentrons. Si Iris est mignonne, nous prenons des chemins détournés, il ne faut pas le dire aux parents. Mais depuis mi-septembre nous ne traînons plus et nous rasons les murs. Papa et maman nous ont demandé d’être discrets. Comme tu le sais, il ne fait pas bon être juif en ce moment… Donc, ce premier octobre, nous avancions dans le froid, pressés de rentrer pour nous retrouver au chaud et éviter les ennuis avec les Allemands. Je me rappelle bien que ce soir-là, Iris n’était pas entre Adam et moi comme d’habitude, mais ma sœur et moi donnions chacune une main à notre frère. Quand nous avons tourné au coin de la rue et vu le magasin, quelque chose avait changé dans la vitrine, un nouveau panneau ! Il a fallu qu’on ne soit plus qu’à quelques mètres pour lire ce qui était écrit. Adam m’a serré la main si fort que j’ai crié puis j’ai lu et des larmes ont coulé sur mes joues glacées pendant qu’Iris qui apprenait juste à lire déchiffrait lentement  : é-ta-bli-sse-ment ju-if  ! Puis elle a demandé sans comprendre ce qu’elle venait de lire :

—ça veutdirequoi« é-ta-bli-sse-ment » ?

J’ai regardé d’abord le visage de mon frère, livide et fermé, ses yeux noirs de colère froide puis j’ai aperçu nos parents, l’air tellement accablé dans la boutique.

Adam a appuyé si brusquement sur la poignée que j’ai cru qu’elle allait se briser, la porte de la boutique a grincé et nous sommes entrés. Iris a répété : —Dis maman,ça veut dire quoi« é-ta-bli-sse-ment juif » ?

Posté par catibou à 17:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

21 février 2016

Samedi 20 février 2016 - 12h30

Les samedis se suivent et ne se ressemblent pas. Chacun nous livre son lot de surprise. Le facteur, s'extirpant de sa voiture jaune, nous apporte la livraison du jour, un énorme carton. J'attendais des livres, une cinquantaine : bigre, le paquet est léger.  On se pose à ce moment toutes sortes de questions idiotes auxquelles on apporte des réponses éponymes...

L'imprimeur a t-il oublié de les mettre à l'intérieur ?

Quelqu'un l'a t-il vidé de son contenu avant de le refermer et de le laisser poursuivre son voyage ?

Je n'ose pas ouvrir le carton qui est bien scotché et n'a pas l'air d'avoir subi de dommage.


Que peut-il bien contenir d'aussi léger ?
Il est l'heure de déjeuner, je m'apprête à servir le repas à nos hôtes.

Mais je n'y tiens pas, il faut que je sache. Un SMS est envoyé à la personne qui peut m'apporter une réponse : l'expéditrice !
La réponse ne se fait pas attendre : il n'est pas vide, ouvre-le !

trois coups de cutter soigneux, nets et le carton livre son mystère :

Poupée ! En chair et en os... En en tissus et jolis chiffons plus exactement !

DSC01022

Tout droit sorti d'un album dont je suis responsable du texte et dont Géraldine Hary est responsable des illustrations.

Paru à l'origine chez "Petit Pas de Ioannis" jolie maison à présent fermée et dont les éditrices ont suivi d'autres chemins,

il est à présent orphelin, attendant, tel le phénix de renaître de ses cendres.

Cet album qui aborde le difficile thème du deuil d'enfant
a tracé son chemin et trouvé refuge auprès de familles endeuillées.

DSC01019



Il est maintenant épuisé mais d'autres familles, des professionnels (infirmierères, puéricultrices, sage-femmes, médecins), des associations d'accompagnement au deuil d'enfant continuent à nous le réclamer 6 ans après...

Alors, Géraldine Hary a décidé qu'il reparaitrait sous l'égide de la maison P'tit Baluchon !
Nous vous expliqueront bientôt comment....

Géraldine dit que j'ai imaginé Poupée. Certes ! Mais j'ai créé Poupée et son histoire à partir d'un premier croquis

que Géraldine avait posté elle-même sur son blog...

Alors, je crois que l'on peut dire que nous pouvons nous réclamer toutes les deux de sa paternité,

de sa maternité plutôt. Nous sommes ses deux mamans.

Revenons, à notre carton...

J'en ai extirpé cette magnifique poupée de chiffon 

que Géraldine a fabriqué de ses mains de fée.

DSC01020

Et le recevoir (ainsi que deux ouvrages illustrés par Géraldine et un collier de sa création)
m'a remplie de bonheur.

Quel est le rôle de Poupée ?

Elle accomplit le plus beau travail au monde : raccommodeuses des cœurs déchirés !

Quand un enfant "part quelque part", elle et ses congénères, se mettent au travail

reprisent, ravaudent les cœurs brisés par le chagrin.

Et il y a de quoi faire...

A bientôt avec d'autres nouvelles, en attendant voici le lien vers la très belle vidéo
que Géraldine a réalisé sur la fabrication de Poupée.

Poupée

Posté par catibou à 18:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 février 2016

L'abominable jardin d'Angèle Démon en réimpression

L'abominable jardin d'Angèle Démon

ayant bien plu aux lecteurs,

nous nous sommes retrouvés démunis quand la bise fut venue.

Je suis heureuse de savoir qu'Angèle va bientôt enfourcher son balai

et passer se refaire une beauté chez l'imprimeur.

Elle sera très bientôt à nouveau disponible

et prête à vous faire visiter son horrifique jardin

et à vous présenter ses terrifiants amis dont Sang Poursang :

Sang pour Sang

qui n'a qu'un œil mais voit très bien tout ce qui bouge.

Il adore le rouge...

de la bonne viande lorsqu'elle est rouge fraîche et saignante !

Merci de l'accueil que vous avez réservé  à ce petit opus écrit en alexandrôles !

couv Angèle Démon

Bien-sûr chez P'tit Baluchon et avec Stéphane Mathieu aux pinceaux.

 

Posté par catibou à 11:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


07 janvier 2016

Pour chacun(e) d'entre vous !

vœux Catibou 2016 (2)

Nous embarquons tous ensemble encore pour un an de vie.

Faisons chacun notre possible pour que tout se passe bien.

Il faudra néanmoins tout prendre, le bon comme le mauvais.

Pour ma part j'essaierai de capter 

tous les moments de joie pure qui passeront à ma portée..

J'en souhaite autant à chacun(e) d'entre vous.

Bises

Vœux Catibou 2016

Posté par catibou à 15:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

03 janvier 2016

Portrait d'une école

Je viens de retrouver ce compte-rendu de stage...

J'étais élève à l'école normale, c'était en 1988

Je n'y étais pas allée avec le dos de la cuillère.

Mais en redécouvrant ce petit laïus et surtout l'introduction,

je ne suis pas mécontente.

portrait d'une école

Posté par catibou à 15:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 décembre 2015

Un doux noël à vous tous !

boule de noël

Je vous embrasse et à bientôt !

Posté par catibou à 09:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 décembre 2015

Dernière date avant Noël et la fin de l'année...

Pour ceux qui m'ont manquée ailleurs,

voici la dernière date avant Noël et la fin de l'année !

Mercredi 23 décembre de 16 h à 19 h,

je dédicacerai mes albums à l'espace autour d'un café

près de l'espace livre à Auchan Poitiers sud.

Le focus sera mis non seulement sur une histoire de Noël originale

illustrée pas Olivier Chéné et parue chez Néphélées

"Je serai Père Noël(le)"

je-serai-pere-noelle nouveau format

mais aussi sur mon dernier album

"Et si c'était facile...de marcher"

illustrée par Marie Darras et parue aux Editions du Miroir Aux Troubles.

Et si c'était facile de marcher couverture

Ce qui ne m'empêchera pas d'avoir avec moi mes autres albums

dont "Viens que je te dise..."

qui convient aussi pour une histoire de Noël

Illustré par Géraldine hary et paru chez P'tit Baluchon

Viens - basse def - couverture-1

Mais j'aurai également

"Méfiez-vous des donzelles... Parole de loup !"

Illustré par Valérie Zloty et édité chez Yucca

méfiezvousdonzellescouv

Le bébé dans le bidou

illustré par Elodie Fraysse et édité chez Ptit Baluchon

couvlogo

L'abominable jardin d'Angèle Démon

illustré par Stéphane Mathieu et édité chez Ptit Baluchon

L'abominable jardin d'Angèle Démon couv

Posté par catibou à 18:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 décembre 2015

Vraiment !

ESCEFAC image 3

Il y a un  (long) moment que je vis dans le Loudunais,

mais depuis quelques temps j'éprouve ce sentiment

de reconnaissance envers ses habitants

qui maintenant depuis plusieurs années et de plus en plus

sont venus vers moi et mes livres avec curiosité, intérêt, sympathie...

J'ai même rencontré quelques fans qui recommandent 

mes modestes albums.

Merci à eux, à l'équipe de Amnesty Loudun ainsi que celle de Niort

pour leur  travail.

Que dire d'autre ? Rien sinon ce grand :

Merci !

ESCEFAC image 2

.

 

Posté par catibou à 18:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]