16 mai 2009

"Quand le premier enfant...

... éclata de rire pour la première fois, son rire se brisa en un million de morceaux

qui sautèrent de tous côtés. Ce fut l'origine des fées."

peterpan14
Connaissez-vous l'auteur de cette joli phrase ?

C'est un écossais qui en est l'auteur  :

James Matthew Barrie
né à Kirriemuir en Ecosse en 1860.
Il est le créateur de Peter Pan !

peterpan_8

James Matthew Barrie était un homme menu et de très petite taille comme son héros.

Je viens de lire :

peter_pan_9001

On peut y lire que Peter a un certain âge puisque votre maman et votre grand-mère le connaissaient. Il n'a pourtant qu'une semaine mais comme il a décidé de ne pas grandir, il n'a jamais eu d'anniversaire.

Il s'est échappé par la fenêtre de chez lui et s'est sauvé dans les jardins londoniens de Kensington.

Il a retrouvé à cette occasion  le pouvoir de voler.

peterpan_005

" La serpentine commence près d'ici. C'est une rivière charmante, avec une forêt comme fond. Si l'on se penche sur le bord, on peut voir des arbres en pleine force , et l'on dit que la nuit il y a plein d'étoiles au fond. Ainsi Peter les voit quand il navigue sur la rivière dans le nid de grives. une faible partie de la serpentine seulement est dans les jardins, car elle passe aussitôt sous un pont pour aller baigner l'île sur laquelle sont nés tous ces oiseaux qui deviennent de petit garçons et de petites filles. Aucun être humain, sauf Peter Pan- et encore n'est-il qu'à demi humain, ne peut aborder sur cette côte, mais l'on n'a qu'à écrire ce que l'on décide (garçon ou fille, si on les veut brun, joli,etc.) sur un morceau de papier, puis donner au papier la forme d'un bateau, et il atteind l'île de Peter Pan la nuit."

Cette explication du monde par Barrie est plutôt savoureuse et poétique ! Si un jour vous vous rendez à londres, dans les jardins de Kensington dont voici le plan :

peter_pan_kensington

Vous saurez dorénavant pourquoi la statue de Peter Pan s'y trouve :

Peter_Pan_statue

"La raison pour laquelle les oiseaux peuvent voler tandis que nous ne le pouvons pas, c'est qu'ils ont une fois absolue, car la fois donne des ailes." JM Barrie

pater_pan_6

Depuis que je suis petite, j'adore ce personnage de Peter Pan que je ne connaissais qu'à travers l'animation de Walt Disney. Je m'identifiais à Wendy et ce pouvoir de voler a toujours exercé sur moi une certaine fascination ! J'aime beaucoup la petite fée clochette. Je me rappelle avec un grand plaisir le passage où Peter perd son ombre arrachée par la bonne d'enfant Nana qui est en fait un chien Saint-Bernard ! Et que dire de l'histoire du crocodile que le capitaine Crochet entend arriver parce qu'il a avalé un réveil et qui rêve de manger Jacques crochet dont il particulièrement apprécié la main ou le bras.

peterpan19

Et le pays imaginaire où il n'y a pas de parents : Un rêve !

Un petit extrait :


"C'est là-bas Wendy, la deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin"

peterpan13



Posté par catibou à 22:25 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


15 mai 2009

Allaitement, what else ?

A propos d'allaitement, j'en profite pour faire un petit biberon (ou tétée) de rappel


bonappetitbebe

Pour ce très beau projet réalisé
en 2006 avec  avec Sonia

Il suffit de cliquer sur l'image pour en savoir plus.

Ici,ne l'oubliez pas,
le biberon est un symbole
de ce que les parents rêvent d'apporter à leur enfant !

Cette illustration et cette photo ne sont-elles pas magnifiques ?

11 mai 2009

Breast-feeding, what else ?

Breast-feeding, What Else ?

catherine__Lucile_1980_002

mother's milk, What Else ?

J'avais déjà parlé allaitement ici:

La voix lactée ou the milky way


(ce n'est pas Emily et sa maman ! )

Posté par catibou à 16:47 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

28 avril 2009

Au marché du vieux Lille...

... Un dimanche matin, entre la rue Saint André et celle de la Monnaie, place du Concert.
Déjà ce marché est un spectacle en soi :

couleurs, odeurs, saveurs, cris des marchands, bruits de la ville

se côtoient dans un joyeux brouhaha.

Des gens se bousculent, d'autres assis aux terrasses des bistrots parlent, savourent un petit café, observent. Parfois des musiciens y ajoutent leur grain de sel ou plutôt égrènent leur musique...
Mon fils joue parfois le musicien des rues avec un grand plaisir !
Mais ce dimanche matin-là, le 19 avril, un petit numéro de cirque s'offrait à notre regard, un petit numéro de cirque comme je les aime, léger, poétique, joli :

P1090831   P1090835
Je venais d'acheter un bouquet de fleurs pour ma fille et je me suis arrêtée pour l'observer, ce jongleur.

J'aime débusquer au coin de la rue, au coin du monde ces petits grammes de finesse, de beauté qui  embellissent et poétisent notre vie !
Alors si vous en rencontrez un, comme moi, laissez une petite pièce ou deux.
C'est peu cher payé pour un rayon de soleil !


Ce jongleur et aussi créateur d'objets s'appelle :

Thierry Frémaux

(cliquez sur son nom pour voir une petite vidéo)

Merci Monsieur Frémaux !

Si vous cherchez quelqu'un pour un spectacle, c'est lui !

Le travail de Thierry Frémaud me fait penser à la chanson de Charlie Winston

"Like a Hobo"

(cliquez et regardez le clip)

Posté par catibou à 10:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 avril 2009

Bonheur simple

petit_gilet

Je n'arrête plus.
C'est un modèle "La droguerie"
boutique que j'ai découvert par hasard à Lille.

J'ai eu un peu de mal à comprendre les rangs raccourcis.

P1100014   P1100015

Posté par catibou à 09:31 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,


24 avril 2009

Pourquoi j'aime ces deux chanteurs à chapeau ?

Ce couvre-chef y serait-il pour quelque chose ?

Premier chanteur à chapeau :

Charlie Winston
: "Like a Hobo"

charlie_W

Cliquez sur le chapeau pour écouter

Un hobo était une personne qui voyageait en se cachant dans les trains de marchandises.

ve always known,
since  I was a young boy,
in this world everything's as good as bad
Now my father told me :  "always speak a true word"
And I have to say that is the best advice I’ve had.
Because something burns inside of me,
It’s every thing I long to be
And lies : they only stop me from feeling free !

Oh like a hobo from my broken home nothing's gonna stop me,
Like a hobo from my broken home nothing's gonna stop me

Oh Oh Oh Oh .....

I've never yearned for anybody’s fortune,
The less I have, the more I am a happy man
Now my mother told me : "always keep your head on.
Because some may praise you just to get what they want "
And I said " mama I'm not afraid !
They will take what they will take

 

And what would life be like without a few mistakes ? "

Like a hobo from my broken home nothing's gonna stop me (x2)

Oh

Like a hobo from my broken home nothing's gonna stop me (x2)

OhOhOhOh

Second chanteur à chapeau :

Yodelice : "Sunday with a flu"

yodelice

 Cliquez sur le chapeau pour écouter

  
Closed my door, forgot my key
Missed my bus in the pouring rain
It’s been the usual sunday with a flu
And I just can’t get over you

Burnt my toast and lost your number
Cut my finger, spilled my beer
It’s been the usual sunday with a flu
And I just can’t get over you

I put your stockings in my purple boots
What if I don’t get over you ?

Had a chat and left my hat
Ate my dog and walked my cat
It’s been the usual sunday with a flu
And I just can’t get over you

I put your stockings in my purple boots
What if I don’t get over you ?

I put your stockings in my purple boots
What if I don’t get over you ?

(?) the/a cabbage, threw the garbage

 

Asked for help and got some (?)
It’s been the usual sunday with a flu
And I just can’t get over you

I put your stockings in my purple boots
What if I don’t get over you ?

Je crois que leurs chansons sont belles tout simplement et bien faites, bien construites.

21 avril 2009

Adorable petit trésor !!!!

010_Emily

Vraiment petit mais combien précieux !

Avec cinq semaines d'avance !

Posté par catibou à 22:37 - - Commentaires [19] - Permalien [#]

17 avril 2009

J'aime ma maman, J'aime mon papa

Mes jolies et précieuses trouvailles d'hier en promenade à Poitiers :

P1090826  et  P1090827

écrits par
Karine Quesada : Le monde de Lila
illustré par Marie Emorine : Carnet de couleur

Vous verrez, textes et illustrations sont vraiment en harmonie,
pleins de douceur et de tendresse,
C'est un cadeau idéal de naissance,
et je sais de quoi je parle !

Et parler d'amour, quoi de plus important !

Petite cerise sur le gâteau, dans la livre j'aime ma maman, il y a un petit coeur rose à dédicacer et dans le livre j'aime mon papa, il y a un petit coeur bleu :
P1090830   
P1090829

J'ai même collaboré un peu avec Karine et Marie pour une petite histoire à l'école ...
J'adore le travail de ces deux filles !!!

Posté par catibou à 22:02 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

De "P'tis Bouts" en "improbable librairie"

Ou bien de fil en aiguille. Ce matin dans les "blogs à suivre de canalblog" je tombe sur celui-ci :
P'tis Bouts

très jolis blog consacré au scrap
Moi qui balbutie encore dans cet art, je fonds devant les réalisations des autres...
Entre parenthèse je me demande où elle vit !
Mais surtout, Gervaise, qui fait vivre ce blog fait référence à une évènement dont j'ai déjà entendu parler dans une manif à Poitiers (eh oui !) à savoir la création d'un café librairie pas très loin de chez moi, pas tout près non plus ! Quand j'entends ces doux mots "café librairie", je sors mon ... non, je rigole, mon oreille se dresse.
Si vous regardez un peu plus bas dans mon blog, vous y verrez un article consacré à "
L'autre Rive" célèbre cybercafé librairie en forêt d'Huelgoat en Bretagne.

P1090825
(hi,hi, hi, La princesse de Clèves, devenue un best seller, ça me réjouit profondément !!!)

Donc
L'improbable Librairie
est en cours de création et ouvrira ses portes en septembre 2009
à Saint-Genest d'Ambière dans la Vienne (86)
et il devrait s'y passer plein de choses intéressantes :
Concerts
Ateliers de scrap
Ateliers d'écriture
Groupements de commandes

Ce qui est surprenant, c'est que je connais un peu l'un des fondateurs, un de mes anciens collègues. Et lui ne connait pas cette partie de ma vie, ici, sur ce blog.

15 avril 2009

Il était une fois "Raconte-tapis"

bonhommepices

J'y ai souvent emmené mes petits élèves de trois à quatre ans.

Ça se passait à la médiathèque ou bien la bibliothécaire venait à l'école.
On partageait la classe en deux et la première moitié allait écouter la dame, raconter, non plus exactement faire vivre l'histoire.
Le décor est  un grand tapis avec un vrai relief, des couleurs vives. Grâce aux intonations de la voix
de la dame et grâce à ses mains habiles, les personnages s'animent, parlent, et bougent dans le décor.
Les enfants sont captivés durant tout le temps de l'histoire et ensuite on les laisse manipuler les personnages avec douceur. Ils peuvent aussi re-découvrir l'album que la bibliothécaire a apporté.

Si vous voulez découvrir le site "Raconte-Tapis", cliquez sur l'image :

conteserpent

La bibliothécaire a fait un stage  spécial "Raconte-Tapis" et les enfants étaient subjugués par le ton et le son de sa voix, par son attitude.
Ici,  vous trouverez les noms des créateurs !
Il faut savoir que
Raconte-Tapis est une marque déposée.

J'ai emprunté ces deux photos de Raconte-Tapis" sur le site éponyme.

Posté par catibou à 16:27 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :